Quel reflex pour l’Astrophotographie ?

Quelques conseils pour bien choisir le reflex avec lequel vous faites de l’astrophotographie.

  •  
  •  
  •  

Je vois beaucoup de gens demander si tel ou tel appareil est bien pour l’astro, il est temps de casser un mythe : N’importe quel reflex peut assurer très convenablement de l’astrophoto. Le 350D de Canon est un très vieux reflex milieu de gamme qui est toujours utilisé par plein d’astrophotographes amateurs aujourd’hui.

Oh d’ailleurs, on ne parlera pas de camera CCD dans cette article. Si vous hésitez entre un reflex, une camera CCD et une caméra vidéo Astronomique, je vous renvoie à cet article que j’ai écrit pour un autre blog.

Quel modèle choisir ?

Tout d’abord, vous devez savoir que le reflex que vous possédez sûrement déjà, est suffisant pour bien commencer. Aujourd’hui les reflex d’entrée de gamme dépassent la technologie haut de gamme qu’on utilisait il y a 20/30 ans dans l’astrophotographie, pour vous donner une idée.

Je l’ai déjà expliqué dans cet article qui parle des bases de l’astrophoto, l’essentiel est d’avoir un appareil qui a un mode manuel qui vous laisse la main sur les réglages.

Vous n’avez pas de reflex ?

Si vous n’avez pas encore de reflex, allez voir les entrées de gammes de chez Canon ou Nikon (ou autre, tant que c’est un reflex), mais surtout gardez en tête que votre investissement devra plus se porter sur les objectifs que sur le boitier. Attention, l’astrophotographie n’est pas ouverte aux bridges et compacts (problème de capteur, et de pause longue).

Sony et la gestion des ISO

Les reflex Sony (Alpha 7III etc) sont réputés pour avoir une gestion de la sensibilité ISO excellente, c’est à dire : Le bruit est très bien géré par le capteur malgré des ISO très élevés. Cela peut être pratique dans les photos de la Voie Lactée (grand angle en général), si vous ne comptez pas “stacker” plusieurs photos afin d’accumuler du signal et de baisser le bruit. Malheureusement je ne pourrai pas vous parler des Sony car je n’en possède pas, je suis exclusivement Canon pour l’instant 😅.

Les lecteurs ont aussi lu :  Les erreurs en Astrophoto

ATTENTION : Certains modèles de Sony (notamment les sony a7/a7s/a7r mark2 (mark 1 seulement en mode bulb) possède un algorithme qui n’est pas désactivable qui va supprimer des étoiles qui font à peu près 3 pixels de large. Ce désavantage est nommé le Star Eater (mangeur d’étoiles) et devient automatique sur une pose supérieur ou égale à 3.2 secondes. Le résultat gâche clairement les photos.

Source : http://www.astrosurf.com/topic/113350-star-eater-sur-les-sony/

Les séries de reflex spécifiques à l’astrophotographie

Certaines marques proposent des séries de modèles réservés à l’Astrophotographie. Ça pourrait s’avérer pratique si vous ne comptez faire que ça. Chez Canon, les modèles en question possèdent un “a” après leur nom.

Sur l’image ci dessus on peut voir un Canon EOS 60Da, c’est la même version que mon 60D que j’utilise pour la photo en général, mais réservée pour l’Astronomie, tout simplement.

Alors qu’est ce que ça change ? Absolument rien du tout, c’est le même boitier, même écran, même processeur etc, SAUF, le filtre passe-bas (ou filtre infrarouge) qui est modifié (et pas retiré, ça on en parle plus tard) pour laisser passer beaucoup plus de longueur d’onde dans la raie d’émission de l’hydrogène, qu’on appelle H-Alpha ou H⍺, dans les 656,3 nm.

L’hydrogène est la matière la plus abondante de l’Univers, les nébuleuses en comportent énormément. Cette modification de filtre permet de recevoir plus de signal en provenance de ces longueurs d’onde, mais rendra la photographie diurne… différente, il faudra bien jouer dans le post traitement (je n’ai pas d’exemple personnel le filtre passe-bas de mon 60D est intacte).

Les lecteurs ont aussi lu :  Débuter l'Astrophoto

Quel objectif choisir ?

J’ai déjà écrit un article sur le sujet, un article très complet qui répondra parfaitement à cette question 😉 Cliquez ici pour y accéder.

Quel capteur

Si vous cherchez un modèle et que votre budget n’est pas un problème, vous allez surtout choisir un modèle en fonction de son capteur, ou plutôt de la taille. Si vous n’y connaissez rien en capteur, allez immédiatement lire mon article sur les différents capteurs photo, c’est impératif !

En fait, il n’y a pas grand chose à dire : Si votre but n’est de faire que du grand angle (Voie Lactée constellations etc), autant prendre un plein format pour sa capacité à capter de la lumière, à gérer le bruit, et à avoir un angle de vue plus grand qu’un APS-C.

Si vous souhaitez faire du grand angle, mais surtout du ciel profond, un APS-C sera plus avantageux par son facteur de crop. En effet, dans ciel profond, le mot profond n’est pas anodin, on a besoin de fort grossissement (longue focale etc) car les objets ont des “angles de vues” très faible, et sont très loin de nous. Donc le crop factor de l’APS-C de 1.6 par rapport à un plein format (chez Canon, Nikon c’est 1.5) sera un atout non négligeable. Le bruit et autres anomalies sont pour la plupart exterminés au pré/post-traitement.

Si vous ne savez pas ce que “facteur de crop” veut dire, oubliez l’image du postier et allez lire mon article sur les capteurs, c’est important.

Combien de mégapixel mon appareil doit avoir ?

Les reflex de cette décennie se portent très bien au niveau de leur nombre de mégapixels, ne vous prenez jamais la tête avec. Si votre appareil en a 8, c’est un peu le minimum. mais comme moi si il en a 18, c’est amplement suffisant.

Les lecteurs ont aussi lu :  3 Livres qui ont changé ma pratique de la photo

Souvenez vous que la 4K équivaut à 8 mégapixels. Et oui.

Si vous souhaitez faire de grands tirages de vos photos, le nombre de mégapixel sera important pour vous. Si c’est juste pour facebook, ne vous préoccupez pas de ce paramètre, facebook compresse les images qu’on importe. Pour vous rassurer, voici la taille d’une photo en 1080p (rectangle bleu), donc Full HD, par dessus une photo de 18 mégapixels :

Voilà, donc ne vous prenez pas trop la tête avec le nombre de mégapixels, vous en aurez toujours trop.

Défiltrer le capteur de son reflex pour l’astrophotographie

Plus haut on parlait de filtre infrarouge modifié par le constructeur, mais il est possible de défiltrer son capteur pour une centaine d’euros. Attention, vous pouvez le faire tout seul mais c’est un opération assez lourde, avec des risques de bousiller votre matos proches de 100% si vous êtes novice.

Défiltrer sert donc à rendre son capteur totalement sensible au longueur d’onde de l’infrarouge, une longueur d’onde très présente dans l’espace. Vous recevrez donc plus de signal, ce qui détaillera beaucoup plus vos objets.

Par contre, la photographie diurne (en pleine journée) sera dorénavant compromise, votre reflex sera à jamais utilisable que pour l’astrophotographie.

Il y a plusieurs sortes de défiltrage, dont certains qui rendent la mise au point à l’infini impossible et l’autofocus inutilisable, donc renseignez vous soigneusement avant si vous souhaitez le faire à votre appareil.

Si vous avez aimé cet article consacré aux reflex pour l’Astrophotographie, vous pouvez laisser un commentaire pour toute remarque/question. Vous avez à disposition ici un livre gratuit que j’ai écrit pour bien débuter l’astrophotographie, si vous avez besoin de perfectionnement ;).

  •  
  •  
  •  

2 Replies to “Quel reflex pour l’Astrophotographie ?”

  1. sarahcarpentier dit :

    ah quand “comment associer son iphone avec le téléscope”, non sans rire, si c’est faisable, cela m’intéresse !
    https://des-outils-pour-apprendre.com/

    • Merci pour ton commentaire Sarah. Sincèrement, mis à part la mise en station du télescope et de sa monture, et ensuite poser l’Iphone devant l’oculaire du télescope, et bien je n’aurai pas grand chose à raconter :/

Partage ton avis ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un guide pour apprendre la composition en photographie, et ainsi donner de l'âme à vos photos, ça vous intéresse ?