Comment photographier un éclair ?

Photographier un éclair a pendant très longtemps été un mystère pour moi, une discipline difficile qui nécessiterait tout un tas de matériels compliqués… Bon il n’en est rien en fait (enfin presque rien), et je vous explique dans cet article que photographier un éclair est beaucoup plus facile qu’on ne le pense !

Simple, mais avec des règles de sécurité tout de même, car c’est connu que la foudre n’est pas très bonne pour allonger son espérance de vie…

Où photographier un éclair ?

Tout d’abord, la question du lieu se pose. Les orages peuvent être très spontanés, il est donc difficile d’être au bon endroit au bon moment.

D’ailleurs : Orage = phénomène comprenant les éclairs et le tonnerre; éclair = arc électrique dans le ciel; foudre = éclair qui touche le sol; tonnerre = son provoqué par les éclairs.

Pour ça, regardez régulièrement la météo, et lorsqu’un orage est déclaré vers là où vous êtes (selon votre capacité de déplacement), regardez une carte en temps réel des orages de votre zone (Cliquez ici pour accéder à une carte des orages présents en France).

Les lecteurs ont aussi lu :  Astrophotographie au Smartphone

Une fois que vous avez repéré un endroit, allez y sans tarder, vous n’avez pas de temps à perdre, dans le cas où vous avez une voiture. Une liste du matériel à avoir pour ne rien oublier se trouve à la fin de l’article.

comment photographier un éclair

Les règles de sécurité ⚠

  • Ne vous placez pas en dessous de l’orage pour des raisons évidentes, mais également pour éviter d’abîmer votre matériel avec la probable pluie qui tombera.
  • Sortir en plein air dans de grands espaces découverts pourra être extrêmement dangereux si vous n’avez pas de voiture pour vous protéger. Pourquoi ? Car une voiture est composée de métal conducteur, et agit comme une cage de Faraday, vous protégeant des décharges extérieures. Donc restez chez vous à votre fenêtre si vous ne roulez pas.
  • En extérieur, tenez vous éloigné des points qui attirent la foudre (Arbres/Poteau/Paratonnerre etc).
  • Si vous sentez vos cheveux se dresser sur votre tête, c’est qu’un éclair ne va pas tarder à tomber près de vous. À ce moment là, courez vous réfugier dans votre voiture. Et si vous êtes chauve… restez encore plus près de votre voiture, mais faites attention 😬.
comment photographier un éclair

Régler son appareil pour photographier un éclair

Tout d’abord, voici la liste du matériel nécessaire :

  • Un Reflex ou tout autre appareil permettant d’effectuer des poses longues.
  • Un trépied.
  • Un objectif grand angle, ou un téléobjectif.
  • (BONUS) Une télécommande pour activer à distance votre appareil sans le faire bouger.
  • Et si vous shootez en pleine journée, un filtre ND vous sera utile pour ne pas systématiquement cramer vos photos.
Les lecteurs ont aussi lu :  3 Habitudes pour être zen en faisant de la photo

Alors, comment s’en servir du coup ?

La technique

Sachez qu’un éclair sur une photo sera automatiquement cramé. Effectivement, l’air qui se déchire à ~30.000° Celsius, ça sort forcément quelque chose de cramé.

Mais du coup qu’est-ce qu’on doit en conclure ?” Me diriez vous.

On en conclu que pour photographier un éclair, le temps de pose n’est pas important. Que vous soyez à 1/100 ou à 30 secondes, l’éclair sera à peu près le même sur la photo, ce qui nous autorise à poser autant de temps qu’on veut, seul les ISO et l’ouverture importent.

Donc pas besoin de déclencher à l’exact moment où l’éclair apparaît, il suffit d’accumuler des poses de plusieurs secondes pour avoir un éclair dans une pose à un moment donné. Par contre ça fera beaucoup de ratées, évidemment. Pensez juste à faire en sorte que votre paysage soit bien exposé en manipulant l’ouverture et les ISO en fonction du temps de pose que vous aurez choisi. Tout dépend du lieu où vous vous trouvez et de l’heure.

comment photographier un éclair
On peut voir sur cette photo les traînés lumineuses laissées par les voitures, soulignant le fait qu’une pose longue a été nécessaire pour capturer les éclairs au loin.
comment photographier un éclair
Contrairement à la photo précédente, celle ci possède un vitesse très courte (1/250s). L’utilisation d’un boitier externe à l’appareil est nécessaire.

Les réglages

Une fois que vous avez trouvé un bon endroit, et que votre trépied est bien installé, vous allez régler votre appareil :

  • Pensez à choisir le format Raw, si vous voulez de la souplesse dans le post traitement (à condition d’avoir un grosse carte mémoire ➡ 16go minimum).
  • Activez le blocage du miroir, pour éviter les vibrations parasites au début de chaque pose. (Voir photos ci dessous).
Dans ce réglage vous trouverez 5 pages. Allez à la cinquième en utilisant les flèches gauche/droite, et activez le verrouillage du miroir.
Dans le menu (chez Canon), vous trouverez le réglage “C. Fn III”

  • Avec une télécommande pour reflex, vous devriez pouvoir bloquer l’interrupteur pour pouvoir enchaîner les poses, en ayant activé le mode rafale.
  • Si vous n’avez pas de télécommande ou d’intervallomètre, faites en sorte de pouvoir bloquer le déclencheur avec du scotch et un peu de mousse (toujours en mode rafale). Ou sinon, activez manuellement chaque pose, mais en utilisant le retardateur de l’appareil.
  • Pour une pose de 30 secondes, en général on règle les ISO au minimum, et l’ouverture vers f/10. À vous d’évaluer et de faire des tests en fonction de votre situation. Si les éclairs sont très lointains, choisissez une valeur de f/ plus courte.
  • La mise au point est en manuel, et à l’infini.

Voilà, c’est à peu près la base à savoir pour commencer la photographie d’orage. N’oubliez pas que la chance reste un atout principal dans cette discipline, alors ne vous découragez pas trop vite et persévérez ! Et faites attention à vous.

Les lecteurs ont aussi lu :  Comment avoir un flou d'arrière plan

Si le sujet vous intéresse, je vous renvoie vers cette vidéo passionnante, où comment un parisien à sa fenêtre est devenu célèbre grâce à sa photo d’un éclair dansant avec la tour Eiffel. Je vous laisse découvrir comment il a fait ;).

Et si l’astrophotographie vous intéresse, allez donc lire mon livre disponible sur cette page, vous allez apprendre plein de trucs :).

Si vous avez des questions ou des suggestions, écrivez les dans les commentaires juste en dessous :).

Crédit photos : Unsplash

  •  
  •  
  •  

4 Replies to “Comment photographier un éclair ?”

  1. Nico06 dit :

    Superbe !! Merci pour cet article tellement pratique… Avec les étoiles et les vagues c’est ce que je préfère les photos d’éclairs ! En voyage en Amérique du Sud (en Bolivie) dans un cadre superbe, je me souviens que le ciel grondait… résultat : 150 photos pour réussir à choper au bon moment, la foudre… 3 photos réussies !! 😉😉

  2. Cora dit :

    C’est incroyable qu’on puisse photographier un éclair avec un matériel simple. En photographiant depuis la voiture, il n’y a pas de reflets, de trace de pluie avec les vitres ?

    • Et oui ça parait pas comme ça !
      Justement, il faut sortir de sa voiture, et veiller à ne pas être sous la pluie, et encore moins sous l’orage ;).

Partage ton avis ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.