Comment faire un Bracketing en Photo

Qu’est ce qu’un Bracketing ?

Le “Bracketing” est une technique en photo qui consiste à combiner plusieurs photos avec des expositions différentes, afin de créer une image finale qui sera correctement exposée n’importe où sur l’image. C’est ce qu’on appelle l’HDR sur les smartphones, vous avez sûrement déjà vu ça 😉

Bracketing Photobracketing photobracketing photo

Sur une photo de paysage où le ciel est surexposé par rapport au sol, un bracketing permettra de donner une image qui sera correctement exposé pour le sol, pas trop sombre, et correctement exposé pour le ciel, pas trop clair. Par contre, cette technique nécessite une scène fixe, et un trépied si possible, car il faut que toutes photos prises soient exactement identiques ( sinon une rafale de trois images suffira si vous ne bougez pas ). Si les réglages en photo sont encore un problème pour vous, n’hésitez à aller voir cet article.

Il existe aussi d’autres types de bracketing, pour la mise au point par exemple. Dans cet article on parle couramment de Bracketing d’exposition.

Alors une chose : Rassurez vous :

Les appareils reflex ont une fonction automatique pour faire une Bracketing d’exposition, du moins pour prendre les trois photos et changer l’exposition automatiquement sur les trois. Evidemment vous n’allez pas faire vous même les réglages entre les photos ! Cette fonction s’appelle “Correction d’exposition / réglages AEB(Bracketing d’Exposition Automatique) sur l’appareil.

 Voici comment procéder avec Votre appareil :

Les lecteurs ont aussi lu :  Comment installer un preset Lightroom

Le maîtriser sur l’appareil :

Si faire un Bracketing vous intéresse, suivez ces instructions :

• Tout d’abord, mettez vous en mode manuel, ouvrez les réglages puis “correction expo./réglage AEB“.

• Vous vous retrouvez avec un axe horizontal, allant de -5 à +5 (ou -2 à +2 selon les modèles), avec des crans de 1/3 entre les unités, et un curseur.  Plus le curseur se situe en négatif, plus la correction assombrira la photo, et vice versa pour le positif.

• Avec la molette de votre appareil vous ferez apparaître deux autres curseurs, un à gauche qui se désigne une photo à faible exposition, et un à droite qui désigne la photo sur-exposée. Le curseur du milieu à 0 désigne la photo bien exposée.

• Enregistrez la vitesse d’obturation adéquate, et mettez vous en prises de vue en rafale. Vous devez obtenir ceci si vous avez le deuxième écran sur le dessus. Sinon pas de panique, suivez les instructions précédentes et tout se passera bien 😄

• Une fois que vous avez trouvé votre scène, laissez le déclencheur appuyé, l’appareil prendra trois photos et pas une de plus.

Vous vous retrouvez donc avec trois photos exposées différemment. Maintenant il est temps de les assembler sur un logiciel de retouche, mais on voit ça dans un prochain article ! 😉

Si vous utilisez cette technique dites le moi dans l’espace commentaire, je me ferai une joie de vous lire !

  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  

Partage ton avis ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un guide pour apprendre la composition en photographie, et ainsi donner de l'âme à vos photos, ça vous intéresse ?