Photographier la Voie Lactée

La Voie Lactée est un objet qu’on pourrait traduire par la galaxie dans laquelle nous nous trouvons. Photographier la Voie Lactée n’est pas bien compliqué, à condition que vous habitiez dans un désert !

En effet il y a de fortes chances pour que vous soyez en France métropolitaine (comme moi, dans un état de confinement si vous lisez cet article à sa sortie !), et que cet astre soit complètement hors de portée une majeure partie de l’année. La raison est simple, nous ne sommes pas bien placés sur Terre.

Mais rassurez vous, je n’ai parlé que de majeure partie de l’année, cela veut dire qu’il y a une petite partie dans l’année où la Voie Lactée est à découvert (en France métropolitaine).

À quelle période de l’année voit-on le mieux la Voie Lactée en France ?

C’est dans les mois de Mars à Juin qu’on peut voir la Voie Lactée, du Sud-Est au Sud, au fur et à mesure de la nuit.

Pour bien apprendre à la repérer, je vous conseille d’installer l’application “Carte du Ciel” sur iOS (si vous avez un iPhone), ou n’importe quelle autre carte du ciel interactive sur Androïd. Si vous n’avez pas de Smartphone, il y a Stellarium (gratuit) sur ordinateur.

Les lecteurs ont aussi lu :  Comment photographier un éclair ?

Avec ce genre d’application, vous pouvez voir à quoi ressemble le ciel en temps réel, ou à quoi il ressemblera à telle heure. C’est le couteau suisse de l’Astrophotographe.

Matériel et méthodes pour photographier la Voie Lactée

J’ai déjà écrit un article sur les bases de l’Astrophoto que vous pouvez lire en cliquant ici. Mais je vais tout de même expliquer les réglages à faire.

Si la question de l’objectif à avoir vous pose problème, lisez cet article, puis revenez 😉

Concernant les réglages de l’appareil :

  • Toujours être en format RAW pour faciliter les retouches.
  • ISO à 3200, maximum 6400.
  • Ouverture au maximum possible, ou un cran en dessous si les aberrations chromatiques de votre optique sont trop flagrantes.
  • Temps d’exposition entre 20 et 30 secondes, si vous êtes entre 0 et 20mm
  • Balance des blancs : on s’en fiche 🤓.
  • Retardataire de 2 secondes pour éviter le flou de bouger lorsque vous retirez votre main de l’appareil. Ou alors munissez vous d’un intervallomètre, ou d’une télécommande.
  • Mise au point faite à l’infini (pour cela visez un objet lumineux (lampadaire etc) au loin et faites la m.a.p. manuellement).
  • Désactiver la mise au point automatique.
  • Désactiver la stabilisation optique (si disponible).

faites une capture d’écran de ces points pour ne rien oublier quand vous serez sur le terrain !

Maintenant que votre appareil est prêt, il vous faut un trépied stable. Un trépied Amazon Basics comme celui là fait parfaitement l’affaire.

Il vous faudra également des vêtements chauds, en particulier des gants, car dans la période Mars/Avril, la Voie Lactée n’est visible qu’entre 3h et 6h du matin, et il fait froid !

Les lecteurs ont aussi lu :  l'Astrophotographie pour débutant

Concernant la retouche d’une photo de la Voie Lactée

Une méthode simple et faisable en 5 minutes est disponible sur cet article (Encore un lien vers un autre article !).

Pour aller plus loin :

Il est possible d’aller plus loin en utilisant une monture motorisée comme la Star Adventurer de Skywatcher, afin de pointer votre appareil sur la voûte céleste et obtenir des poses de plus de 30 secondes sans flou de bouger, à condition de bien faire la mise en station de la monture.

L’avantage de ce genre de monture permet d’accroître le temps de pose (avec intervallomètre), et ainsi de faire baisser les ISO, et donc le bruit de l’image 🙂

L’utilisation d’une Star Adventurer (ou autre monture motorisée) étant compliquée à expliquer, j’y reviendrai dans un autre article.

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger l’E-book gratuit “Guide de l’Astrophotographe débutant” présent sur ce site. Cliquez ici pour y accéder !

  •  
  •  
  •  

6 Replies to “Photographier la Voie Lactée”

  1. Antoine dit :

    Toujours aussi bluffant de se dire qu’on peut photographier la voie lactée… Alors qu’on est quand même dedans ! Va falloir que tu m’expliques des choses en détail toi ^^

  2. flo rime dit :

    Wao la photographie me passionne, je me formerai pour de bon pour en exploiter toutes les possibilités. Photographier les étoiles c’est juste … incroyable ces photos me font vraiment m’évader !

  3. Nico06 dit :

    Oh merci pour cet article ! J’ai eu la chance de voyager au Chili du côté de San Pedro de Atacama ou le ciel est pur et pas pollué du tout par les lumières de la ville… J’en garde des souvenirs incroyables ! Tes photos sont vraiment top !!

    • Le chili est vraiment un pays génial pour l’astrophoto, cela devait être magnifique !
      Merci beaucoup pour ce commentaire 😉

  4. Ali dit :

    Merci pour ces ptits conseils précieux !! Je n’ai plus d’excuses pour ne pas réussir !
    T’es photos sont superbes !!

Partage ton avis ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.