Le Budget en Astrophoto

Bien qu’on aime (qu’on adore !) faire de l’Astrophoto, on ne peut nier son principal défaut :

Sa capacité inouï à vampiriser notre compte banque.

L’Astrophoto demande un certain budget qui n’est pas négligeable si vous souhaitez photographier le ciel profond (nébuleuses, galaxies etc). Cependant, pour photographier des constellations, la Voie Lactée ou faire des nightscape le budget est beaucoup moins élevé.

Dans cet article, je vous montre le matériel que vous pouvez avoir selon des tranches de budgets, selon le type de photo que vous voulez faire et les alternatives accessibles méconnues. Si vous voulez commencer l’Astrophoto, que vous connaissez déjà votre budget mais que vous ne savez pas quoi acheter, cet article est fait pour vous.

Mais avant ça, petit rappel des bases :

Rappel :

  • Il y a peu de différence entre un boîtier reflex entrée de gamme et haut de gamme en astrophoto. Ce qui nous intéresse est le capteur CMOS. La montée du bruit est peut-être plus importante sur un appareil pas cher, mais l’empilement des images résout ce problème, peu importe le boîtier.
  • L’élément le plus important est la monture motorisé, qui sert à compenser la rotation de la Terre pour photographier en pose longue de très petits objets du ciel. Plus une monture peut porter des charges lourdes (télescopes + reflex ou caméras), plus elle est chère.
  • Le point important : plus la focale est longue, plus le setup adapté pour de la pose longue est cher.
  • Chaque budget dépend de la méthode utilisée et de ce que vous voulez capturer. Le résultat quant à lui dépendra de la méthode plus que du matériel (ne craquez pas trop votre porte-monnaie non plus).

Dans les points suivants, le budget prend en compte que vous possédez déjà au moins un Reflex (sans l’objectif) et un ordinateur portable.

Pour savoir si votre appareil est un reflex, je vous renvoie vers cet article.

Pour des plans larges – ~490€

budget astrophoto

C’est la pratique la moins coûteuse en astrophoto.

Tout ce dont vous aurez besoin est d’un trépied, de votre appareil et d’un objectif grand angle.

Vous pouvez vous passer du trépied pour une pierre, mais pour avoir testé, c’est pas pratique.

Les lecteurs ont aussi lu :  Photographier la comète Neowise

Le bonus : l’intervallomètre pour programmer des poses et déclencher à distance. Permet aussi de ne pas faire bouger l’appareil lors du déclenchement.

Si vous possédez un reflex, vous avez très sûrement déjà l’objectif 18-55mm, qui fera bien l’affaire.

En résumé :

Le trépied : ~25€ sur amazon => https://amzn.to/3HOPrtt

L’intervallomètre : ~15€ sur amazon. => https://amzn.to/3HQtY36

L’objectif grand angle (si vous n’en avez pas) : ~450€ => https://amzn.to/3Bi9Q7z

D’occasion on peut le trouver à 300€ sur Facebook ou Le Bon Coin.

Total : ~490€

Pans larges améliorés – ~700€ ou ~370€

budget astrophoto

Avec le même équipement que dans le point précédent, vous pouvez ajouter une monture équatoriale motorisée.

Cette monture va permettre à votre appareil de suivre un point dans le ciel. De ce fait, vous pouvez poser (en théorie) autant de temps que vous voulez, sans avoir le flou de mouvement des étoiles qui se déplacent dans le ciel !

La monture va vous permettre de dévoiler tout un tas d’objets du ciel qui sont invisible à l’œil nu.

Le prix est croissant en fonction de la charge utile qu’elles peuvent supporter et de leur précision.

Par exemple, une monture EQ1 motorisée à 170€ permet de supporter un reflex et son objectif pour faire de la photo de Voie Lactée ou de constellation.

Par contre, pour soulever un télescope + tous les accessoires qui vont avec, il faut au moins une monture HEQ5 à ~1000€.

Pour l’objectif, vous pouvez remplacer le 14mm (450e neuf) par un 50mm f/1.8, à 120€ neuf ! Ce dernier fait rentrer beaucoup plus de lumière que le 14mm, ce qui va vous permettre de diminuer vos temps de pose.

Résumé :

Monture EQ1 motorisée : 170€

Trépied pour la monture : ~80€

Pour l’objectif, celui que vous utilisez déjà fera l’affaire. Sinon, même prix que le précédent (450€), ou alors le 50mm f/1.8 à 120€ (ou 200€ chez Nikon).

Total : ~700€ ou 370€

Pour le Planétaire – ~550€

budget astrophoto planétaire

Le principal problème de la photographie planétaire (ou plutôt prendre les planètes en photo) est qu’on a besoin de très longues focales pour les apercevoir, car vous vous en doutez, elles sont très loin.

Pour ça, on a pas le choix, il faut utiliser une télescope d’au moins 900mm de focale.

Ce qui implique donc une monture motorisée qui puisse supporter le poids du télescope.

Pour l’acquisition des images, on peut utiliser une caméra CMOS planétaire. Il suffit de filmer la planète que vous visez pendant un certain temps, et d’ensuite stacker toutes les images obtenues.

Plein de logiciels existent pour « stacker » ou empiler les images, tels que Registax, Autostakkert ou même GIMP.

Donc en résumé il vous faut au minimum :

Les lecteurs ont aussi lu :  Les modes d'un appareil photo numérique

Le télescope + la monture motorisée : ~350€

La caméra : ~200€

Votre ordinateur portable.

Total : ~550€

Ciel profond au Reflex – ~550€ minimum

budget astrophoto

Pour le ciel profond au Reflex, plusieurs choix s’offrent à vous :

La méthode la moins chère, c’est d’utiliser un téléobjectif avec votre appareil. Aujourd’hui on peut trouver des Canon 75-300mm pour moins de 100€ d’occasion, qui donneront des images pas trop mal à condition de fermer d’un cran ou deux le diaphragme, pour limiter les défauts optiques.

Pour la monture, je vous conseille la mienne, la Star adventurer de SkyWatcher. Elle est petite, facilement transportable, pas très chère et très efficace ! Bien réglée, vous pouvez exposer jusqu’à une minute par prise de vue à une focale de 500mm à peu près. Pour savoir comment régler correctement votre monture (ou plutôt faire une bonne mise en station), je vous renvoie vers cet article que j’ai écrit.

Neuve vous la trouverez dans les 400€ avec les accessoires. D’occasion on peut l’avoir pour 300€, je vous laisse vérifier sur ce lien : https://www.leboncoin.fr/recherche?text=star%20adventurer.

En parlant d’accessoires, il vous en faudra quelques uns tels que :

  • Une résistance chauffante, pour éviter que de la condensation se forme sur l’objectif.
  • Une batterie pour alimenter la résistance.
  • Un intervallomètre pour programmer toutes les poses.
  • Un trépied pour supporter la monture et l’appareil.
  • Une lampe frontale rouge, forcément, pour y voir un peu en pleine nuit !

J’explique en détails comment faire de l’astrophoto au reflex dans ma formation dédiée, que vous pouvez retrouver sur ce lien.

Concernant la méthode plus avancée (plus chère), voici ce qu’il vous faut :

Un télescope Newton ou Cassegrain, ou bien une lunette astronomique comme la 80ED de Skywatcher. Ces outils optiques vous donneront bien plus de focale qu’un téléobjectif standard, et pour moins cher. Pour adapter votre Reflex sur le télescope ou la lunette, vous aurez besoin de prendre une bague T2. On en trouve pour pas bien cher sur amazon.

Forcément, un setup de cette taille va nécessiter une monture capable de porter autant de poids. Donc une monture plus grosse et plus chère. Je vous conseille la monture HEQ5 de Skywatcher, elle coûte à peu près 1000€, ce qui n’est pas très cher vu les capacités et la qualité de la monture.

En plus de ça, il faudra que votre monture soit alimentée en courant, il vous faudra donc une batterie de scooter (ou autre).

Si vous êtes motivés, vous pouvez installer un système d’autoguidage, qui fonctionne avec une deuxième lunette installée en parallèle de l’optique principale. Cela sert à continuellement corriger les erreurs périodique de rotation de votre monture

Les lecteurs ont aussi lu :  Le meilleur objectif photo : le 50mm f/1.8

En résumé pour le setup téléobjectif :

  • Le téléobjectif : Minimum 100€ d’occasion
  • La monture + accessoires : ~450€

Total : 550€ minimum

En résumé pour le setup avancé :

  • Le télescope ou la lunette : ~500€
  • La monture + accessoires : ~1200€
  • Bague T2 : ~20€
  • Autoguidage : ~350€

Total : ~2070€

Ciel profond à la caméra CCD – ~3000€

Avec la caméra CCD, on rentre dans un domaine de l’astrophotographie réservé aux plus courageux…

Une caméra CCD, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne sert pas à « filmer », mais bien à prendre des photos. Elles sont équipées de refroidisseurs pour que le capteur ne chauffe pas trop, ce qui évite la montée du bruit.

Certaines ont un capteur uniquement monochrome (noir et blanc en gros). Pour ajouter les couleurs, il faut multiplier les poses avec différents filtres colorés, ce qui permettra d’ajouter des couleurs au post-traitement. L’énorme avantage d’un capteur CCD monochrome est sa sensibilité à la lumière, bien plus élevé que les capteurs couleur.

Autre avantage, elles sont légères et compactes.

Par contre au niveau du prix… Selon certaines, les prix démarrent à 1500€.

En résumé :

  • La caméra : ~1500€
  • La monture + accessoires : ~1200€
  • L’instrument optique : minimum 500€.
  • La roue à filtres colorés : ~500€.

Total : minimum 3200€

Si votre budget astrophoto est « sans limite » – ∞€

Le Ritchey-Chretien Officina Stellare RC 800/6400 Pro RC CGC OTA, à… 188.900€.

Pour les plus fous, voici du matériel qui dépasse les 10.000€ de budget, pour ceux qui veulent installer un véritable observatoire dans leur jardin ;).

Bon, personnellement, je ne suis pas encore à ce stade…

Les résultats que peuvent donner le matériel ci-dessous sont indécents, ils peuvent presque rivaliser avec le télescope spatial Hubble.

Tout d’abord, il vous faut donc un observatoire, dans lequel vous allez laisser sur place le matériel (bien trop lourd à transporter). L’observatoire permettra de protéger vos instruments des intempéries.

https://www.astroshop.de/fr/observatoires/17

Le télescope : Avec une ouverture de 800mm, une focale de 6400mm, certains Ritchey-Chrétien peuvent monter jusqu’à 188.000€ !

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/10/a,Teleskope.Optik.Bauart=Ritchey-Chretien

Pour maintenir des télescopes aussi gros, il faut des montures adéquates, à + de 10.000€.

https://www.astroshop.de/fr/montures-accessoires/montures/equatorial-avec-goto/15_55_10_40

Pour les caméra CCD, ça reste du matériel autour des 10k€, je vous laisse regarder sur ce lien :

https://www.astroshop.de/fr/astrophotographie/appareils-de-prise-de-vue/cameras-astronomiques/15_35_10_10/a,Zubehoer.Leistung.Kuehlung=oui

Voici un tour d’horizon de ce qu’on peut trouver pour faire de l’Astrophoto. Bien sûr, cela reste une vue d’ensemble pour vous donner des repères. Si vous vous posez toujours des questions concernant l’achat de votre matériel, n’hésitez pas à me contacter par mail pour que je puisse vous aider.

Si l’article vous a plu n’hésitez pas à le partager !

3 Replies to “Le Budget en Astrophoto”

  1. […] ou pierre Astro ! Mais d’abord, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à mon article sur le budget en astrophoto […]

  2. Fredrick Greunke dit :

    Bonsoir Arthur
    De mon côté j’obtiens des résultats assez surprenants du système astrotracer intégré à mon pentax k3II.
    Comme je suis aussi fan d’astrophoto et d’animalier, c’est un bon compromis pour moi. D’image que se soit un système encore peu connu.
    Sinon excellent travail, comme tu en as l’habitude.
    Merci pour celui ci.

    • Bonsoir Fredrick, vous pouvez m’en dire plus sur ce système ? ça m’intéresse ! Merci 🙂

Partage ton avis ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.